Bonjour à tous :)

Dans le post précédent, vous avez pu comprendre que ma petite soeur vit désormais à Budapest, pour une année d'Erasmus.

Je suis allée la voir, accompagnée de ma bande de copains au mois de Novembre. On était prévenus, mais on s'est rendus compte qu'il faisait très froid là-bas !! Ce n'est pas une légende le froid de l'Est... Ma soeur a donc déniché un joli manteau noir dans une des nombreuses fripperies hongroises.

Quelques photos du voyage :

budapest

budapest35

budapest568

Mais il a bien fallu commencer mes cadeaux de Noël faits main dès mon retour. Je me suis donc dit qu'un joli manteau serait parfait pour Louise ! Je me suis rendue au marché de Carnot à St Etienne (tous les dimanches matins) et là, oh miracle !, il y avait le meilleur marchand de tissu (à mon avis) de la région. Il vend toutes sortes de tissus, dont trois sortes de lainages. J'ai donc opté pour un lainage assez épais, rose clair tirant sur le beige. J'ai aussi acheté une sorte de jersey très épais pour doubler toute la veste. Je ne voulais pas d'un simple tissu de doublure, comme je l'ai dit, il fait froid à Budapest ! (Et encore plus la nuit pour faire la fête aux nombreuses soirées Erasmus !).

J'ai ensuite décortiqué tous mes magasines et livres de couture pour trouver un modèle adapté à ce tissu et au style de ma soeur. J'ai trouvé le modèle Aigue-Marine, du livre d'Yvanne Soufflet: Grains de Couture (adultes). J'ai donc décalqué les pièces après avoir retrouvé les mensurations de ma petite soeur. Le soucis principal que j'ai rencontré : le patron n'a pas de poches qui me plaisaient. Je souhaitais réaliser un manteau minimaliste et épuré avec des poches peu visibles. J'ai donc récupéré le patron d'une veste déjà cousue (Manteau Amber, la Maison Victor) et j'ai piqué le patron de ces poches pour les incruster dans mon projet.

J'ai cousu l'ensemble de la veste sans trop de problèmes... Enfin j'ai quand même cassé une aiguille. L'épaisseur des deux cols, la doublure et le corps de la veste en a fait baver à ma machine !! Difficile de coudre tout ça ensemble, bon courage à vous si vous réalisez ce modèle (à cet endroit précis seulement je vous rassure, le reste est assez simple).

Un nouveau petit soucis pour assembler l'ensemble de la veste avec la doublure, mais en suivant bien les instructions on s'en sort facilement. J'ai ajouté des pressions pour que la veste reste simple. La couleur rose suffit pour la rendre origniale.

Louise a donc ouvert son cadeau le 26 (bin oui, je bossais le week-end de Noël :( ). Elle a été ravie, elle a beaucoup aimé ce manteau. Ma maman a même été impressionnée ! Elle en veut un maintenant elle aussi... J'ai du boulot en perspective !!

 

collagelouisise 

louiseaigue 

louiseaiguem 

louiseaiguemarine

collageaigueu

louiseaigu

louiseaigued

louiseaigueam

louiseaiguemarine1

louisecollage